Accueil » Dossiers Espace » Pourquoi Pluton n’est plus une planète du système solaire ?

Pourquoi Pluton n’est plus une planète du système solaire ?

Crédit - Code404, Pixabay
Partager

Beaucoup d’entre nous ont appris que le système solaire compte 9 planètes. Or en 2006, Pluton a été déclassée de planète à planète naine. Retour sur cette astre et les raisons pour lesquelles notre système solaire ne compte aujourd’hui plus que 8 planètes

Présentation de Pluton

Découverte il y a moins d’un siècle, Pluton est une planète naine qui présente bien des particularités.

Qui a découvert Pluton ?

Pluton a été découverte le 18 février 1930 par un astronome amateur américain, Clyde Tombaugh. Cette planète naine tient son nom du dieu romain des enfers, ainsi que des initiales de Percival Lowell. Cet homme d’affaires et astronome amateur est à l’origine de la construction de l’observatoire de Lowell, en Arizona, où Pluton a été découverte.

Où se situe Pluton ?

Située à une distance moyenne de 5,9 milliards de km du Soleil – entre 4,3 et 7,4 milliards de km, soit entre 30 et 49 UA du fait d’une orbite très inclinée -, la planète naine Pluton entre dans l’orbite de Neptune lorsqu’elle est à son périhélie – le point de sa trajectoire le plus proche du Soleil.

L’astre se situe dans la ceinture de Kuiper, une zone d’objets célestes qui s’étend au-delà de l’orbite de Neptune, un peu comme la ceinture d’astéroïdes qui sépare Mars de Jupiter.

Système solaire ceinture Kuipler
Représentation informatique du système solaire mettant en évidence la ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter (en rose), et la ceinture de Kuiper (en vert), dont fait partie Pluton.
Crédit – WilyD, Wikimedia

Quelles sont les caractéristiques de cette planète naine ?

Du fait de son éloignement par rapport au Soleil, Pluton met 248 ans et 31 jours pour faire le tour de notre étoile. La distance en fait également une planète naine très froide, dont la température moyenne est estimée à -229 °C. De plus, une couche de glace d’environ 20 km d’épaisseur couvre le noyau rocheux de Pluton.

Par ailleurs, cette planète naine porte bien son adjectif : son diamètre est équivalent à 18,5 % du diamètre de la Terre. Pluton est même plus petite que la Lune, dont le diamètre équivaut à 27,3 % celui de la Terre.

Egalement, Pluton possède cinq satellites : Charon, Nix, Hydra, Keberos et Styx. Charon est le premier satellite de cet astre, découvert en 1978. C’est également le plus massif, avec un diamètre correspondant à un peu plus de la moitié de celui de la planète naine.

Des recherches ont permis de montrer que Charon n’orbite pas autour de Pluton. La planète naine et son satellite constituent un système double, orbitant autour d’un point situé entre les deux corps célestes.

Pluton (premier plan) et son satellite principal, Charon (second plan).
Crédit – Store Norske Leksikon

Pluton fait-elle partie du système solaire ?

Considérée comme la neuvième planète du système solaire pendant 76 ans, Pluton s’est vu reclassée en 2006 en tant que planète naine. Cependant si elle n’est plus considéré comme une planète du système solaire, elle en fait toujours partie en tant que planète naine !

En effet, le système solaire comprend notre étoile, le Soleil, les 8 planètes et leurs satellites naturels, mais également les 5 planètes naines identifiées et tous les objets célestes (astéroïdes, comètes, poussières interstellaires, etc.).

Mais alors, pourquoi Pluton n’est-elle plus considérée comme une planète ?

Quelle est la définition d’une planète ?

En 2006, l’Union astronomique internationale a voté une mise à jour de la définition d’une planète, qui doit remplir 3 conditions. Cependant Pluton n’en satisfait que deux, d’où sa requalification en planète naine.

Voyons ensemble les 3 conditions qui définissent une planète et voyez si vous parvenez à identifier celle à laquelle ne répond pas Pluton.

1 – Une planète doit être en orbite autour du Soleil

Cette condition semble couler de source, mais certains objets de notre système solaire ne tournent par autour du Soleil. C’est par exemple le cas des lunes qui orbitent autour de leurs planètes respectives.

2 – Une planète doit avoir atteint une forme sphérique

Lorsqu’un astre se forme, il accumule de la matière et ainsi, de la masse. Pour devenir une planète, l’objet doit être suffisamment massif pour que les forces en jeu (gravité, pesanteur) atteignent un équilibre dit “hydrostatique”. C’est celui-ci qui donne une forme quasi-sphérique à une planète.

Ainsi, de petits corps célestes peu massifs auront des formes plus biscornues, qui tiennent davantage de la pomme de terre.

3 – Une planète doit avoir nettoyé son orbite

Lorsqu’un astre passe près d’autres corps plus petits, il les attire à lui du fait de la gravité. Les objets finissent par se percuter et donner naissance à un astre de plus en plus gros, attirant à lui de plus en plus de corps célestes présents sur son orbite. Cet astre finit par être seul sur sa trajectoire : on dit qu’il a nettoyé son orbite. C’est le cas des planètes du système solaire.

Planète naine Pluton
Représentation de la surface de Pluton.
Crédit – Skeeze, Pixabay

Pourquoi classe-t-on Pluton comme planète naine ?

Avez-vous deviné pourquoi Pluton est passée du statut de planète du système solaire à celui de planète naine ?

Bien que très éloignée du Soleil, Pluton tourne bien autour de l’étoile et remplit donc la première condition. Egalement, malgré sa petite taille et sa faible masse, l’astre est suffisamment grand pour avoir une forme sphérique. Il répond donc également à la deuxième condition de la définition d’une planète.

En revanche, Pluton est loin d’être seule sur son orbite. Comme nous l’avons vu plus tôt, cette planète naine fait partie de la ceinture de Kuiper. Cette zone particulière est constellée d’objets célestes composés de corps volatifs gelés (ammoniac, eau, méthane, etc.) ainsi que de quelques planètes naines.

Ainsi, Pluton n’ayant pas nettoyé son orbite, elle ne répond pas à l’ensemble des critères requis pour en faire une planète. De plus sa taille, mesurée tardivement, s’avère plus petite que ce que les astronomes estimaient de prime abord. C’est pourquoi les membres de l’Union astronomique internationale l’ont reclassé en planète naine.

Se souvenir de l’ordre des planètes du système solaire

Soleil et planètes du système solaire
Représentation du Soleil et des 8 planètes du système solaire.
Crédit – Comfreak, Needpix

Pour terminer ce dossier, je vous propose quelques moyens mnémotechniques pour garder en tête l’ordre des planètes du système solaire.

  • Mon Vieux, Tu M’as Jeté Sur Une Navette !
  • Mon Violoncelle Tombe, Mais Je Sauve Une Note.
  • Me Voici Tardivement Mesurée : Je Suis Une Naine !
  • Messieurs, Votre Trahison M’écoeure : Jouer Sur Une Nomenclature !

Pour rappel, les 8 planètes de notre système solaire sont, dans l’ordre : Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune.

A bientôt pour de nouvelles découvertes !

Pour aller plus loin

Le système solaire à portée de votre souris – Pluton
Le système solaire – Pluton
Le Monde – Pourquoi Pluton n’est plus une planète ?
Partager
Ecrit par
Bandrui
Voir tous les articles
Laissez un commentaire