Les dinosaures vivaient-ils au Jurassique ?

Crédits - Dariusz Sankowski, Pixabay

Du fait du film “Jurassic Park”, on a tendance à penser que les dinosaures ont vécu pendant l’ère du Jurassique. Cette période s’étend de -201,3 à -145 millions d’années, soit un peu plus de 65 millions d’années. Or, les dinosaures ont régné sur Terre durant environ 165 millions d’années, traversant plusieurs aires géologiques !

Les dinosaures de Jurassic Park vivaient-ils pendant le Jurassique ?

Ha “Jurassic Park” ! Ce monument cinématographique a largement contribué au colossal succès du Tyrannosaurus rex (plus simplement appelé T-rex), du Vélociraptor (ou raptor, pour les intimes, qui n’en est en fait pas un dans Jurassic Park mais ce n’est pas le sujet ici), du Brachiosaurus, du Tricératops ou encore du Dilophosaurus, pour n’en citer que quelques uns.

La saga a également permis la diffusion de l’association “les dinosaures vivaient pendant la période Jurassique” (autrement les films ne s’appelleraient pas “Jurassic Park”, voyons). Cependant, les dinosaures ont régné sur Terre durant une très longue période d’environ 186 millions d’années, appelée le Mésozoïque.

Le Mésozoïque et les grandes périodes des dinosaures

Qu’est-ce que l’ère Mézosoïque ?

Le Mézosoïque est également appelé “l’ère secondaire”, ou “l’ère des reptiles”, et s’étend de -252 à -66 millions d’années. Durant cette période géologique, de nombreux mammifères et dinosaures apparaissent et évoluent. On distingue 3 grandes périodes au cours du Mézosoïque :

  • – Trias,
  • – Jurassique,
  • – Crétacé.
échelle des temps géologiques
Echelle des temps géologiques
Crédits – Université de Laval, Québec

L’ère Mézosoïque est également la période au cours de laquelle le supercontinent originel, la Pangée, s’est fracturé. En effet, du fait d’une très intense activité volcanique durant les différentes périodes composant l’ère Mézosoïque, l’ensemble des terres émergées s’est fracturé.

A la fin de cette ère géologique (soit, à la fin du Crétacé il y a -66 millions d’années), les continents tels qu’on les connaît aujourd’hui sont globalement formés. Ils sont néanmoins encore très proches les uns des autres.

Ainsi, les dinosaures ont d’abord vécu sur la Pangée et ont pu coloniser toutes les terres émergées du globe. Puis, au fil des périodes et de la séparation des continents, ces reptiles (et les autres animaux et insectes vivant aux mêmes époques) ont évolué sur des territoires géographiques plus restreints, aux conditions climatiques variées.

C’est pourquoi on trouve certains fossiles de dinosaures sur différents continents, tandis que d’autres ne sont présents qu’en certains endroits. Tout dépend si ces dinosaures vivaient durant la période du Trias, du Jurassique ou du Crétacé.

La période du Trias : -252 à -201 millions d’années

dinosaure au Trias
Représentation d’artiste d’un dinosaure durant la période triassique.
Crédits – Wikimedia

C’est au cours de la période triasique que les dinosaures sont apparus et ont évolué sur le supercontinent qu’était la Pangée. Tout commence avec l’apparition des archosaures (qui regroupent aujourd’hui les crocodiliens et les oiseaux) et des thérapsides (qui donneront, entre autres, les mammifères), il y a 230 millions d’années. Les premiers reptiles marins, les plésiosaures, commencent également à peupler l’océan global d’alors, le Panthalassa.

Durant le Trias moyen, les archosaures ont évolué pour donner d’une part les premiers vrais dinosaures, et d’autre part les premiers ptérosaures ainsi que des crocodiliens ancestraux.

De leur côté, les thérapsides ont petit à petit rapetissé, si bien que les premiers mammifères du Trias supérieur (la dernière partie de l’ère triasique) n’étaient pas plus gros qu’une souris !

La période du Jurassique : -201 à -145 millions d’années

Le Jurassique est la période au cours de laquelle les dinosaures se sont imposés en tant que vertébrés dominants sur la planète. C’est également durant cette ère que sont apparus les premiers grands dinosaures. Loin du petit gabarit de leurs ancêtres du Trias, d’imposants dinosaures théropodes et sauropodes se font leur place dans les niches écologiques vacantes.

Les théropodes sont des dinosaures bipèdes, le plus souvent carnivores. On y trouve des dinosaures de tailles variées : le Microraptor par exemple, n’était pas plus gros qu’un corbeau, tandis que le très célèbre Tyrannosaurus rex, peser plus de 6 tonnes ! Attention cependant : le T-rex n’a pas vécu pendant le Jurassique. Durant cette période, on pouvait cependant croiser Allosaurus, un théropode carnivore au sommet de la chaîne alimentaire.

Allosaure vue d'artiste
Vue d’artiste d’un Allosaurus
Crédits – Fred Wierum, Wikimedia

Les sauropodes pour leur part, étaient des quadrupèdes herbivores apparus durant le Jurassique moyen. Parmi les plus célèbres sauropodes, on compte notamment le Diplodocus et le Brachiosaurus, deux dinosaures du Jurassique supérieur. Pour l’anecdote, ces mastodontes pouvaient peser jusqu’à 25 tonnes pour le Diplodocus, et jusqu’à 50 tonnes pour le brachiosaure.

Représentation brachiosaure
Maquette d’un Brachiosaurus en taille réelle.
Crédits – Jynus, Wikimedia

Si les mammifères font profil bas durant l’ère jurassique, les premiers dinosaures aviens à plumes apparaissent, comme l’Archaeopterix. D’un genre aujourd’hui disparu, c’est à lui qu’appartient la première plume fossile jamais retrouvée ! Par la suite, d’autres plumes ont été découvertes, plus anciennes et appartenant à des dinosaures non aviens, qui ont tous disparus aujourd’hui.

Le ciel était également bien occupé par les ptérosaures, parmi lesquels Pterodactylus, apparu à la fin du Jurassique.

La période du Crétacé : -145 à -66 millions d’années

Enfin, le Crétacé correspond à un âge faste pour les dinosaures, durant laquelle leur diversité a explosé. La majorité des fossiles découverts et identifiés par les paléontologues correspond à cette période.

Durant près de 80 millions d’années, des milliers de genres de dinosaures se sont appropriés les continents. C’est notamment durant le Crétacé que l’on peut trouver les représentants les plus emblématiques des films Jurassic Park : le tyrannosaure rex, le Deinonychus (appelé à tort “vélociraptor” dans la saga), le ptéranodon, le spinosaure (Spinosaurus aegypticus), le Tricératops ou encore l’ankylosaure (Ankylosaurus).

vue artiste velociraptor
Représentation artistique d’un vélociraptor.
Crédits – Matt Martyniuk, Wikimedia

Bref, on trouve durant la période Crétacé une impressionnante variété de théropodes (parmi lesquels le Tyrannosaurus rex), droméosauridés (la famille des multiples raptors), titanosauridés (descendants des sauropodes herbivores), et bien d’autres.

Dans les airs, ce sont les ptérosaures qui dominent. Le ptéranodon est un illustre représentant de ces reptiles volants, dont l’envergure pouvait dépasser les 7 mètres !

Dans le milieu marin également, on trouve maintenant de gigantesques dinosaures. Parmi eux le formidable Mosasaurus, un reptile marin carnivore de 17 mètres de longueur, qui se plaçait tout en haut de la chaîne alimentaire aquatique.

Comment les dinosaures ont-ils disparus ?

La cause de la disparition des dinosaures n’est pas encore parfaitement établie et les hypothèses sont nombreuses. Il y a 66 millions d’années, l’extinction massive du Crétacé-Paléogène, ou “extinction K-Pg” (anciennement “extinction du Crétacé-Tertiaire”) a eu raison de très nombreuses espèces végétales et animales, parmi lesquelles :

  • – dinosaures terrestres et non aviens,
  • – ptérosaures,
  • – ammonites,
  • – mosasaures,
  • – pléiosaures.

De manière globale, les chercheurs ont identifié et daté divers événements qui auraient pu, conjointement ou indépendamment, causer cette extinction de masse. On pense par exemple à l’impact d’une météorite gigantesque dans le Chicxulub, au Mexique. Egalement, une activité volcanique exceptionnelle en Inde, dans les trapps du Deccan, pourrait être en cause. Ces deux événements, qui ont eu lieux aux alentours de -66 millions d’années, pourraient être corrélés. Par ailleurs, de nombreux indices géologiques semblent corroborer l’hypothèse d’une extinction soudaine.

cratère météorite Chicxulub au Mexique
Cratère de météorite dans la région du Chicxulub, au Mexique.
Crédits – Steve Jurvetson, Wikimedia

Néanmoins, d’autres scientifiques avancent l’hypothèse d’une extinction plus lente, qui serait liée à des variations du niveau de la mer ou du climat.

Enfin, une dernière théorie avance une extinction multifactorielle liée à la fois à des impacts de météorites, à une activité volcanique massive et à une régression du niveau de la mer. L’ensemble aurait impacté l’ensemble des chaînes alimentaires, causant ces disparitions d’espèces à grande échelle.

Quid des mammifères au temps des dinosaures ?

On l’a vu, de petits mammifères ont commencé à apparaître dès le Trias. Durant tout le Mésozoïque, les mammifères ont évolué mais sont restés de très petites tailles. Pour échapper aux dinosaures, une grande majorité des espèces de mammifères ont vécu dans les hauteurs des arbres ou des terriers souterrains.

Ce n’est qu’après l’extinction du Crétacé-Paléogène, qui a supprimé de la planète tous les dinosaures terrestres non aviens, que les mammifères ont commencé à réellement prendre du volume. La disparition des dinosaures a en effet laissé vacantes de très nombreuses niches écologiques, que les mammifères, dinosaures aviens (nos oiseaux actuels), poissons, amphibiens et autres survivants ont alors pu s’octroyer.

Les dinosaures : un mystère sans fin

Nous avons vu ensemble que oui, les dinosaures vivaient pendant la période Jurassique, mais que non, pas uniquement pendant cette période. C’est même au cours du Crétacé que l’on rencontre le plus de ces animaux ! Néanmoins, si la recherche paléontologique a aujourd’hui beaucoup progressé et que les scientifiques en connaissent de mieux en mieux les dinosaures, ces derniers nous réservent encore bien des surprises.

Mieux : ils ont emporté de nombreux secrets dans leur tombe ! Qu’il s’agisse de leurs interactions sociales et parentales, leurs modes de communication, de caractéristiques physiques ou physiologiques, de multiples hypothèses ne resteront que pures spéculations.

De quoi laisser rêveur, non ?

Pour en savoir plus

Encyclopédie Universalis – Mésozoïque, l’ère secondaire
DinoNews
Futura-Sciences – Enquête sur la disparition des dinosaures
Dinosoria – Rubrique “Paléontologie”
Wikipedia – DInosauria
Partager
Ecrit par
Bandrui
Voir tous les articles
Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.